Archives du mot-clé chemin intérieur

Le chemin intérieur

Le plus long chemin est celui qui mène à soi-même
Mais comme il est désert
Embourbés dans les ornières de la vie
Coincés dans le cercle vicieux de notre masochisme
Ecureuils tournant inlassablement la roue de notre cage
Nous croyons avancer, mais nous sommes immobiles
Nous croyons êtres libres, mais nous sommes en prison
Dans notre prison
Dans la prison qu’on nous a construite
Et que nous consolidons chaque jour avec application
Nous sommes dans la prison de notre esprit
De notre esprit

Le plus long chemin est celui qui mène à soi-même
Mais comme il est désert
Quand au bout de nos erreurs
Quand au bout de nos angoisses
Survient la maladie
Ou que la vie nous trahit
Nous crions à la malchance
Nous crions à l’injustice
Nous crions que c’est la faute des autres
Que ce n’est pas normal
Mais le seul responsable c’est nous
Nous et notre aveuglement
Nous et notre entêtement
Nous et notre fuite
Nous contre nous
Nous et nous

Le plus long chemin est celui qui mène à soi-même
Mais comme il est désert
Sortons maintenant au grand air de la vie
Sortons maintenant de derrière les barreaux
Et venons respirer le vent du large
Le vent de notre inconscient
Le vent de la liberté
Le vent de notre liberté
Ah ! au début le corps frissonne
La tête tourne un peu
Les jambes flageolent
Mais continuons
Faisons un pas en avant et puis un autre
Allons vers cette terre inconnue
Terra Incognita
Si loin et si près à la fois
Au cœur de nous-mêmes
Ah ! Ça fait peur
Ah ! Ça peut faire mal
Mais avançons
Avançons à tâtons s’il le faut
Mais bon sang avançons

Le plus long chemin est celui qui mène à soi-même
C’est le chemin intérieur
Le seul vrai chemin
Et maintenant il ne sera plus désert
Plus jamais désert
Plus jamais
Allons sur le chemin
Sur notre chemin
Enfin.

Ecrit par Daniel Ballestros à l’occasion de la sortie de son livre « Se soigner, c’est s’écouter » (Robert Laffont).

enfant-à-cheval-Cuba

Pour plus d’informations: Daniel Ballesteros